Quel bonheur !

Quel bonheur !

Sud Barbie nous invite à commencer l’année en beauté en imaginant la matinée de travail de ses rêves.  Votre cadre (ou votre médecin ou votre directeur des soins) est une gentille fée dont la baguette magique vous permet de réaliser la matinée, l’après-midi ou la nuit de vos rêves. Racontez !

Commençons l’année en ne nous plaignant pas de nos conditions de travail, de l’absence de clinique, des médecins trop peu présents, des patients pas assez … patients, etc.

Du bonheur, rien que du bonheur !

A vos plumes les p’tits loups !


Quel bonheur !



6 H : Super ce matin, on est nombreux, je travaille avec 3 collègues infirmiers, une aide-soignante et une ASH. C’est l’équipe de choc ce matin, trop cool !!

Enfin, aujourd’hui, on pourra aller faire le vestiaire de Charly, notre bon «chronique » qui va se reposer 1 mois en « postcure » dans 2 semaines. Et si mes deux collègues infirmiers ne sont pas appelés pour une « urgence », alors on pourra aussi passer du temps avec les patients, se poser dans le jardin, faire un ping-pong ou une partie de belote pour approcher différemment l’Autre, l’écouter ou plus simplement : tenter de l’apprivoiser!

 
Mais au fait, il me reste des œufs et de la farine, cherchons des pommes, j’en connais qui vont se régaler à la préparer et surtout la manger. La dernière fois, on avait programmé un repas amélioré sur le thème de l’Italie : lasagne, tiramisu et surtout et surtout les patients avaient tout fait : courses, prépa du repas, prépa de la déco de table et service à table. Ils étaient si fiers de servir les autres, la cadre et le médecin chef à la même table, de voir que ce dernier les avait félicités d’avoir si bien « travaillé » en se levant et en les remerciant !


6 H 30 : Aldo, un patient en sortie d’essai, appelle mon collègue Robert et lui demande de l’aide, il n’a pas dormi et se sent « persécuté », il a mis un couteau sous son oreiller et refuse de sortir de chez lui ! L’alcool depuis son adolescence l’a énormément « abimé ».


Arnaud, son référent, décide d’aller le voir ce matin après le petit déjeuner, heure d’arrivée du médecin , celui-ci le connait bien et proposera certainement au collègue d’hospitaliser Aldo , ils iront sûrement ensemble le voir, çà rassure les patients de voir son équipe référente.
D’ailleurs, nous travaillons toujours en binôme infirmier/médecin !


8 H : Nous avons fini les toilettes, on s’est débrouillé pour les faire à 2 car Mr Alfonse est bien trop lourd : il faut le porter, son importante polynévrite l’empêche de se tenir debout et il chute souvent !


8 H 30 : La cadre arrive avec les croissants, elle sait que nous sommes «fatigués » en ce moment, histoire de nous « réconforter » !


9 H : Arrivée des médecins et quelle heureuse surprise, notre chère faisant fonction d’Interne a réussi son examen, elle peut désormais envisager son séjour en France plus sereinement et continuer à travailler chez nous, quel bonheur ! Ses compétences cliniques, son contact agréable et empathique ainsi que ses grandes qualités humaines en font un médecin avec qui on rêve de travailler !


9 h 30 : Arnaud et le Dr Moisaoul vont voir Aldo chez lui, ils le ramèneront sans aucun doute !


Pendant ce temps, débriefing avec l’autre médecin, Dr Mesquine, elle décide de parler d’Aldo ce midi lors de la réunion clinique, les échanges sont parfois « houleux » mais cela nous permet d’avancer et je suis sûre que le fait d’en parler et de réaliser son projet de soin lui permettra déjà d’aller beaucoup mieux ! Se pencher sur la clinique permet de prendre du recul par rapport à notre ressenti et de se pencher sur notre observation clinique !


10 H : Opération « Tarte aux pommes » : Inès et Sylviane sont deux patientes toujours désireuses de s’occuper et faire plaisir aux autres, elles s’affairent en cuisine !! Elles blaguent, chantent et se moquent de moi qui me suis légèrement coupée le doigt en épluchant une pomme ! Ca leur permet pendant ce temps d’activité de penser à autre chose que l’abandon, le viol et les tortures infligées durant leur enfance !


11 H : Robert est encore au jardin, il fait « la belle » au Ping-pong avec notre entrant d’hier soir !, il semble se détendre.


11 H 30 : Les patients préparent les tables pour le repas pendant que je retranscris mes comptes-rendus journaliers dans les dossiers.
Arnaud et le médecin rentrent avec Aldo, ils l’ont ramené, le patient leur a même offert un café, rassuré de se sentir « entouré » de personnes en qui il a confiance !


13 H : La relève. Hum l’odeur du café me fait oublier les aléas de la matinée ! Je fais la relève aux collègues en me disant que c’était une bonne journée de travail !!



BIP BIP BIP……………………………………………….


5 H 20 au réveil : qu’est ce qui se passe, ai-je rêvé ?????????????
Je réalise où je suis et alors oui j’en suis sûre !

SUD Barbie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site