Au travail

Au travail

 

Le travail consistait presque uniquement, en ce temps-là, à faire des lits, des chambres et des dortoirs, à balayer la poussière, trouver un bon malade pour frotter les parquets, ou le faire soi-même, et ensuite, fermer les portes à clef jusqu'au soir : heure du coucher ; les malades étaient, ainsi, obligés de rester dehors ou de tourner en rond dans la salle de réunion, salle pleine de la fumée des pipes et des cigarettes roulées dans du papier journal.

Il y avait au centre de la salle de réunion, une grande table -sauf dans le service des agités où il n'y avait rien du tout- autour de laquelle les malades tournaient en rond du matin et soir, tournaient inlassablement ...

 

Au moins était-ce propre. Les hygiénistes d'aujourd'hui n'auraient rien trouvé à y redire. Quant au soin ...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site